Saturday, July 2, 2011

Légumes : intérêt grandissant pour la culture hydroponique

La culture hydroponique sous serre est pratiquée par plus de 281 fermiers.
Il y a actuellement un intérêt grandissant pour la culture hydroponique. Les statistiques de la Banque de développement de Maurice (BDM) démontrent que le nombre de demandes d’emprunts pour démarrer la culture hydroponique est en hausse.
Les emprunts contractés à mai dernier totalisent Rs 12,85 millions pour le financement de 18 projets. Pour la période 2009-2010, seulement dix cultivateurs avaient soumis une demande pour des projets totalisant Rs 6 millions. Si la tendance s’accentue, cette institution financière prévoit que pas moins de 21 projets seront financés par elle d’ici la fin de l’année.

En quatre ans, la BDM a déboursé une somme de Rs 40 millions pour financer la construction de serres. A ce jour, pas moins de 281 fermiers sont engagés dans ce secteur. Ils cultivent plus particulièrement les produits suivants : concombre, tomate, laitue, fleur, poivron, entre autres. La plupart de ces produits sont vendus dans des supermarchés et des hôtels, entre autres.

Moins de pesticides


C’est la détaxe sur les équipements importés pour l’installation de serres qui a encouragé les producteurs à se lancer dans la culture hydroponique. De nos jours, les consommateurs optent de plus en plus pour des légumes sans pesticides.

Un planteur peut, par exemple, utiliser 50 % de pesticides à travers la culture hydroponique. Un autre avantage qui intéressant est que l’emprunt obtenu à travers le Biotechnolgy Loan Scheme est remboursable à un taux d’intérêt concessionnaire de 9 %. Le prêt maximal accordé à chaque planteur pour se lancer dans le domaine est Rs 1 million.

La DBM a lancé ce plan de financement depuis 1999. Le prêt est remboursable pendant une durée de sept ans avec un moratoire de deux ans. Le taux d’intérêt se situait à l’époque à 3 %. En mai 2007, le taux d’intérêt a été révisé à 9 % par an. Durant les cinq dernières années, 97 projets d’un montant de Rs 57 millions ont été financés à travers ce plan. Tous les projets financés bénéficient de l’expertise de l’Agricultural Research and Extension Unit (AREU) du ministère de l’Agro-industrie.

Pour encourager plus de planteurs à s’intéresser à ce type de projet, le ministère a décidé de mettre en place un village hydroponique à Beemanique, Cluny. Le projet s’étend sur une superficie de 15 arpents. Les terres appartiennent à Rose-Belle Sugar Estate. 31 lots de 990 mètres carrés ont été loués à bail à des promoteurs.

Depuis le mois dernier, 11 planteurs ont déjà complété l’installation des serres. 14 unités ont commencé à cultiver des tomates, entre autres. La fourniture d’électricité est disponible. L’eau utilisée pour les plantes est puisée des nappes souterraines.

Le nombre de serres depuis 2005 est passé de 250 à 498 actuellement, selon une réponse parlementaire du ministre Satish Faugoo.

Les fermiers sont spécialisés dans la production de tomate, poivron, concombre anglais, roses...

La production annuelle de légumes en 2010 était évalué à plus de 9 000 tonnes selon l’AREU et à travers la culture hydroponique la production de légumes est estimée à 3 350 tonnes.

Source: lematinal.com of 01.07.11

No comments:

Post a Comment

Post a Comment